Au-revoir l'Aude, sinistrés du Sud-Est nous voilà !

26 Novembre 2019

Douze mois de mission dans l'Aude pour conseiller et distribuer plus de 200 tonnes d'équipements neufs à de nombreuses familles sinistrées. Pas de répit pour nos bénévoles qui arrivent sur la commune d'Arles et d'autres dans le Var et les Alpes Maritimes. Témoignages de deux responsables de l'association...

Fabienne Drouet : "Voilà ça y est c'est terminé ! Aujourd'hui (23 novembre), nous avons fait un réceptif de folie ! Que de monde pour la dernière fois ! Beaucoup d'entre vous se sont rencontrés ou retrouvés. Que de sourires, de mots gentils, et de chaleureux au revoir. Nous avons passé un an auprès de vous, et vous nous avez témoigné de tant de façons le bien que cela vous a fait. Voilà, la réussite de notre mission est là ! Bien sûr il y aura toujours les "Jamais Contents" qui, malgré notre dévouement, trouveront toujours à redire.

Nous nous sommes consacrés sans faillir à ce programme qui aura duré un an, nous avons mis nos vies entre parenthèses pour être à vos côtés. Que de rires, de larmes parfois, toutes ces émotions partagées, ces mots échangés, nous sommes rentrés au cœur de vos vies et maintenant nous allons en partir discrètement, sans tambour ni trompettes avec la joie que donne la satisfaction d'un travail bien accompli. C'est avec beaucoup d'émotion que nous vous disons au revoir. Bonne continuation à tous, bon courage à ceux qui ne sont pas encore rentrés chez eux. Avec toute notre affection."

 
Isabelle Froget-Martin : "Je remercie mon époux qui a été très compréhensif pour cette séparation et il a été près de moi chaque jour pour accomplir ma mission humanitaire. 
 
Aussi, il y a eu des moments forts, des rires, des pleurs lors des rencontres avec les personnes sinistrées qui attendaient notre passage pour lesquelles nous faisions notre maximum pour leur redonner du baume au coeur pour effacer la douleur de cette catastrophe naturelle. Beaucoup de kilomètres parcourus avec notre camionnette (souvent de location) à travers les villages dans la montagne ou en bord de mer, avec le froid, la pluie, la canicule.
Merci aux personnes sinistrées de nous avoir bien accueillis avec un café, une boisson qui nous ont permis des moments d'échanges et d'émotions.
 
Je remercie Claude Frégeac d'avoir créé cette ONG humanitaire qui m'a permis de me donner une belle leçon de vie à travers ma mission. Je remercie également l'équipe de bénévoles d'un jour ou près de moi du début à la fin suivant leurs disponibilités, qui ont été formidables et très solidaires.
Je vais me reposer maintenant et repartir avec d'immenses souvenirs de ces nombreuses familles rencontrées."
 
Claude : "À Isabelle, Fabienne, Philippe, Michel, et tous les autres bénévoles qui ont oeuvré - souvent ou de temps en temps, tout au long des 12 mois écoulés - pour venir en aide à 330 familles sinistrées des inondations dans l’Aude (34 communes précisément)...

Je sais tout ce que Partagence vous doit dans cette aventure humaine et humanitaire. Nombreux sinistrés (nos « bénéficiaires ») ont saisi tout le dévouement et la générosité de cœur que vous avez déployés, parfois dans la difficulté (notamment l’anonymat des élus audois), depuis le début de cette longue mission, pour leur apporter beaucoup de baume au cœur. Certains ont pu compter sur notre association - donc sur vous - pour retrouver un cadre de vie « normal ». Et de tout cela vous pouvez en être fiers.

Recevez mes compliments, ma reconnaissance et mes remerciements les plus sincères."

Notre photo : Isabelle, fortement sinistrée dans la commune de Villegaihenc après les inondations du 15 octobre 2018, avec sa dotation fournie par Partagence.