Face à la crise sanitaire

Toujours très actif dans le sud de la Seine et Marne

17 Juin 2020

Face à la gravité inédite de la crise du coronavirus et l’urgence à protéger les personnes les plus vulnérables, un réseau indépendant d’entraide bénévole s’est structuré sur la commune de Moret-Loing-et-Orvanne (MLO), située au sud de Fontainebleau (Seine-et-Marne). Un réseau citoyen parmi tant d'autres, mais celui-là - Solidarité Covid MLO, "La Ruche" - s’est organisé à partir de l’exemple des actions conduites par Partagence proposant du matériel de première nécessité aux publics les plus exposés au virus (blouses, masques, visières de sécurité...).

La Ruche est née le 15 avril 2020 et s'est mise à l’œuvre en plein confinement. Et au bout de dix semaines des habitants de Moret sur Loing, Episy, Montarlot, Ecuelles, Veneux Les Sablons, en partenariat avec notre association, ont réussi ensemble ce à quoi ils s'étaient engagés : une action humanitaire de soutien et de distribution de masques et visières de protection 3D aux plus exposés, exclus des dispositifs publics en distribution.

Un démarrage à dix-quinze personnes pour finir à cinquante dans le réseau, essaimage et partage d’expérience sur Saint Mammès (Partagence a fourni le tissu neuf 100% coton pour la fabrication des masques enfants) et communes voisines.

Un fonctionnement comme une véritable ruche avec une spécialisation des tâches et une coordination rigoureuse pour une plus forte efficacité : la recherche de matériel, la logistique et transport, les coupeuses, les couturières, les distributions, le lien aux bénéficiaires, avec des autorisations spéciales fournies par Partagence pour les déplacements pendant le confinement. 

1200 bénéficiaires...

Une production centrée autour d’une réelle exigence de qualité : coton 100% triple épaisseur - rigoureusement selon les recommandations Afnor - supervisé par une ancienne infirmière ayant travaillé sur le « Plan blanc ». Aussi des visières de protection 3D reçues en don par l'entreprise Boudin SAS à Mailot dans l'Yonne qui a conçu ces visières en partenariat avec l'entreprise Aisan, de Nevers. 

On est vraiment sur un enjeu de santé publique et de solidarité auquel a répondu, bénévolement, cette communauté humanitaire. Ses distributions ont été ciblées selon des critères d’urgence sanitaire et des critères sociaux.

Des bénévoles Partagence se sont engagés dans cette démarche : Fabienne (abeille chargée de la gestion bénéficiaires et organisation), Zulmira (parmi les 19 abeilles couturières), Rosa et Esther (parmi les 12 abeilles coupeuses).  

Les tâches particulières des abeilles "butineuses" (logistique):

Elles vont, elles viennent en un véritable ballet quand les autres abeilles de La Ruche les appellent, entre les communes de Moret, Ecuelles, Episy, Veneux, Montarlot, pour soit récupérer, soit apporter, ici des bobines de fil, des bandes de tissu pour les coupeuses, des kits prêts pour les couturières, des visières à la réserve, là des élastiques coupés, des cordons cousus, et prendre les masques terminés chez les couturières pour les porter chez Carole qui veille sur les stocks de notre "miel" et se charge de donner aux petites abeilles chargées de distribuer, dont elle fait elle aussi partie, la quantifié de "miel" qui leur correspond.

Les bénéficiaires :

1200 bénéficiaires ont pu avoir le bonheur de recevoir leurs masques et leurs visières de protection 3D ; 2000 masques conçus 100% coton.

Ehpad de Moret, Veneux-les-Sablons, Saint Mammès, foyer de jeunes (Les Brandons à Moret) ou de femmes (foyers femmes battues, association Paroles de Femmes à Montereau, Maison Magdalena à Ecuelles) personnes âgées en foyer logement à Veneux ou vivant chez elles, personnes fragiles, enfants et adultes handicapés (La Sapinière à Ecuelles, le FAM/Foyer de vie Les amis de l'Atelier à Villemer, le GEM (Groupe d'Entraide Mutuelle) Les Envolées d'Aulnay sous Bois, centre d'accueil pour des patients en rémission de troubles psychiques et resocialisation), les assistantes maternelles indépendantes de MLO et Saint Mammès, personnel de ménage, aides à domicile, infirmières, psychologues, psychomotriciens, orthophonistes, kinésithérapeutes, dentistes, podologues, médecins, éducateurs, enseignants, animateurs, bénévoles, Secours Populaire, Secours Catholique... et, plus récemment, des masques de protection à des enfants pour les besoins de l'école et collège.